Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Le guide de l'Assurance Chien > Assurer un chien de 1ère ou 2ème catégorie : explications

Assurer un chien de 1ère ou 2ème catégorie : explications

Assurer un chien de 1ère ou 2ème catégorie : explications

Adopter un chien dit « dangereux » constitue une très lourde responsabilité, car la règlementation est particulièrement sévère sur la détention de ce type d’animal. Elle exige entre autres la souscription à une assurance de responsabilité civile. Le chien devra également bénéficier d’une assurance santé qui rembourse ses frais de vétérinaire.

Les chiens de 1ère et 2ème catégorie : qui sont-ils ?

Les molosses ne sont pas des chiens récents. Cependant, c’est la règlementation qui encadre leur adoption qui n’a été mise en place qu’en 1999. Conformément à l’Article L211-12 du Code rural, ces chiens dits « dangereux » se classent en deux grandes catégories. Dans la première catégorie, on retrouvera les chiens d’attaque dotés d’une morphologie qui se rapproche de celle des chiens de race. On citera entre autres le Tosa, le Mastiff (type boer-bulls) et le Pit-Bull.

Ces chiens d’attaque sont interdits à la vente en France. Les chiens de la 2ème catégorie pour leur part sont utilisés pour la garde et la défense. À l’inverse de la 1ère catégorie, ils sont inscrits au LOF. Les races concernées sont similaires à celle de la catégorie 1, mais à la liste vient s’ajouter le Rottweiler. Il existe aussi une 3ème catégorie de chiens dits dangereux qui rassemble toutes les races non incluses dans les deux premières catégories.

Une assurance de responsabilité civile obligatoire

Pour pouvoir posséder un chien dangereux, il est impératif de disposer d’un permis de détention fourni par la mairie. Cette autorisation ne s’obtient qu’à l’issue d’une formation théorique et pratique prodiguée par des formateurs agréés. Il est également nécessaire de faire identifier préalablement l’animal, de le vacciner contre la rage, de le stériliser, de faire une évaluation comportementale du chien et d’être titulaire d’une attestation d’aptitude en tant que propriétaire. Par ailleurs, il est exigé de présenter une assurance de responsabilité civile

Cette dernière a pour vocation de couvrir les dégâts que pourrait commettre le chien envers les tiers. Normalement, la garantie est déjà présente dans les contrats de multirisque habitation qui protègent contre les incartades causées par les animaux de compagnie. Cependant, il faut vérifier si la couverture prend en charge les chiens dangereux. Si ce n’est pas le cas, il va falloir trouver un assureur spécialisé auprès duquel souscrire.

Qu’en est-il de l’assurance santé pour chiens dangereux ?

Comme tous les animaux, les chiens dangereux sont susceptibles de tomber malades ou d’avoir un accident. Leurs soins peuvent coûter extrêmement cher d’où la nécessité de souscrire à une mutuelle santé pour chien. Ce dispositif de protection rembourse les propriétaires à hauteur de 50 à 100% sur les dépenses générées par les frais de vétérinaires. À l’inverse de l’assurance de responsabilité civile, elle est facultative. Néanmoins, avoir une telle protection est plus que conseillée. On sait maintenant que les frais de vétérinaire sont extrêmement onéreux. Sans cette protection, les propriétaires risquent des problèmes financiers en payant de leurs poches les consultations, les examens, les médicaments ou l’hospitalisation. Sur le marché, il existe des assurances santé pour chien adaptées à chaque budget et besoin. Les formules se déclinent en une diversité de prix et de garanties.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers