Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Le guide du Chien > Qu'est-ce que la cystite chez le chien ?

Qu'est-ce que la cystite chez le chien ?

Qu'est-ce que la cystite chez le chien ?

Équivalente à l’infection urinaire chez l’homme, la cystite canine peut avoir diverses causes. Il est important de diagnostiquer la maladie le plus vite possible pour rendre les traitements naturels plus efficaces. Sinon, des soins vétérinaires seront de rigueur.

Définition et causes de la cystite chez le chien

Inflammation de la vessie, la cystite canine est le plus souvent provoquée par une infection bactérienne. Les bactéries qui se trouvent déjà dans le corps notamment dans les zones des organes génitaux puis remontent jusqu’à la vessie et s’y propagent. L’une des plus connues est l’Escherichia Coli. Mais la maladie peut également être causée par des proteus ou des staphylocoques. Celle-ci apparaît assez fréquemment chez les chiennes, car elles ont un urètre plus court par rapport aux mâles. En outre, la cystite peut être due à des calculs urinaires ou des cristaux urinaires qui perturbent le système de défense de l’organisme et favorisent l’apparition de la maladie. La malformation de la vessie ou de l’urètre, les traumatismes, les tumeurs, le diabète, le manque de vidange urinaire ou d’acidité dans l’urine peuvent aussi en être à l’origine.

Quels sont les symptômes de la cystite ?

La cystite se manifeste par des changements comportementaux chez le chien. Il est atteint de pollakiurie ce qui signifie qu’il se met à uriner très fréquemment et en très petites quantités. L’animal subit aussi des douleurs au moment de faire pipi. C’est ce qu’on appelle la strangurie. Il arrive qu’à cause de la douleur, il ne parvient pas à libérer l’urine. Par ailleurs, la maladie se manifeste par une dysurie qui veut dire que le fait d’uriner devient très difficile. Parfois, du sang est présent dans le pipi. Le chien peut aussi se mettre à lécher ses parties génitales de façon intense et soutenue.

Diagnostic et traitement

Il est important de diagnostiquer le plus tôt possible l’infection urinaire pour éviter qu’elle entraîne un problème de santé plus grave. Pour diagnostiquer la maladie, le vétérinaire va d’abord procéder à une analyse d’urine en la ponctionnant directement dans la vessie pour qu’elle ne soit pas contaminée. Une vérification bactériologique sera peut-être nécessaire. Si le praticien soupçonne le développement de calculs, il effectuera un examen d’imagerie et une prise de sang. Les cystites d’origine bactérienne seront soignées avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Le traitement dure entre 1 à 4 semaines. S’il s’agit plutôt d’une tumeur ou de calculs, la chirurgie est à envisager. Pour le cas des calculs urinaires dissolubles, une alimentation spéciale sera probablement prescrite par le vétérinaire.

Soigner une cystite naturellement

Les cystites diagnostiquées précocement peuvent éventuellement être soignées de manière naturelle. Le chien doit d’abord boire autant que possible pour que les bactéries s’éliminent via les vidanges urinaires fréquentes. Grâce à cette méthode, le drainage de la vessie augmente également. Par ailleurs, le chien doit consommer de la vitamine C qui contribue à l’acidification de l’urine et ainsi, à la destruction de toutes les bactéries. Une consommation régulière de jus de citron, d’orange, de Cranberry ou d’airelle fonctionne également. Rajouter une cuillère de vinaigre de cidre pour accentuer l’acidité du pipi.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers