Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Le guide de l'Assurance Chien > Peut-on assurer un chien sans tatouage ni puce d'identification ?

Peut-on assurer un chien sans tatouage ni puce d'identification ?

Peut-on assurer un chien sans tatouage ni puce d'identification ?

L’identification du chien par puce ou tatouage est exigée par la règlementation. Elle permettra d’effectuer plusieurs démarches comme la réalisation d’un passeport européen pour l’animal ou la souscription à une assurance. À ce titre, est-il obligatoire d’identifier son toutou pour l’assurer ? Réponses.

L’identification de chiens : une obligation légale

Depuis 1999, tous les chiens de plus de 4 mois doivent impérativement se faire identifier par puce ou par tatouage. Cet acte a pour principal but de retrouver plus aisément l’animal en cas de vol ou de perte. Les statistiques prouvent qu’un chien perdu à 40% plus de chance de se faire retrouver s’il est équipé d’un tel dispositif. L’identification est aussi nécessaire pour attester de la vaccination et contribue à endiguer le trafic des animaux. Par ailleurs, dans les concours, les candidats non-identifiés ne peuvent pas se présenter. Idem au sein des pensions pour animaux qui n’acceptent pas ceux qui ne portent ni puce ni tatouage.

Pas d’assurance sans identification ?

Il est extrêmement difficile de faire assurer un chien non identifié. Il s’agit d’une condition sine qua non pour qu’un assureur accepte d’offrir une couverture. Lorsque vous souscrivez à une mutuelle santé, vous devez communiquer à la compagnie d’assurance votre numéro de Sécurité sociale. Le même principe s’applique au sein des assurances pour chiens. Bien sûr, il existe certaines exceptions. Les chiots de moins de 4 mois par exemple peuvent être assurés sans être identifiés à condition que le propriétaire régularise la situation dès qu’il atteint l’âge légal pour se faire implanter une puce ou recevoir un tatouage. Un autre cas de figure concerne les chiens seniors. Si vous l’avez adopté alors qu’il est déjà d’âge avancé et qu’il est dépourvu d’un système d’identification, l’assureur peut se montrer compréhensif. Néanmoins, une surprime risque d’être appliquée. Pour éviter les prix élevés, l’idéal est de vérifier que le contrat prend en charge les frais d’identification.

Puce ou tatouage d’identification, quel choix ?

Le tatouage est une technique d’identification historique. Elle a été utilisée depuis longtemps sur les chiens et les chats et offre l’avantage d’être clairement visible, ce qui n’est pas le cas du transpondeur qui exige un scanner pour identifier l’animal. Peu pratique si votre toutou venait à être retrouvé par des badauds, grâce au tatouage, vous êtes donc sûr de le revoir plus vite. Néanmoins, il a comme inconvénient de ne pas être durable dans le temps, car il a tendance à s’estomper. De plus, la pose doit s’effectuer sous anesthésie générale pour éviter la douleur. Face à ces points négatifs, la puce d’identification connaît alors davantage de succès de nos jours.

Cette solution se présente sous la forme d’un mini-transpondeur contenu dans une capsule. Cette dernière va être injectée sous la peau par le biais d’une seringue. La méthode est indolore et le port de la puce reste confortable pour l’animal. Afin de l’identifier, il suffira de passer le lecteur électronique près de la puce et le tour est joué. L’opération est prise en charge par un vétérinaire ou un agent habilité. Elle coûte entre 70 et 120 euros contre 50 euros en moyenne pour la pose d’un tatouage.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Assureurs spécialisés chiens : qui sont-ils ? Assureurs spécialisés chiens : qui sont-ils ? Bien que l’assurance pour animaux soit moins démocratisée en France que dans les autres pays européens, le marché prend progressivement de l’ampleur. Les acteurs se spécialisant dans le...
  • Peut-on assurer un chien qui a le cancer ? Peut-on assurer un chien qui a le cancer ? Le cancer figure parmi les motifs qui amènent les propriétaires de chien à le prendre en consultation. Les coûts du traitement étant alors particulièrement élevés, il est intéressant de...