Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Guide Races de Chiens > Samoyède : caractère, besoins, alimentation, santé

Samoyède : caractère, besoins, alimentation, santé

Quel est le caractère du Samoyède, ce chien des neiges majestueux ?

Par son pelage d’un blanc immaculé et son élégance inimitable, le Samoyède reste un chien unique. Il s’agit d’un concurrent de taille du Husky, un autre chien de traineau particulièrement apprécié. Puissant et athlétique, le Samoyède brille pour sa vivacité, son intelligence, sa détermination et son énergie. Il est amical et s’entend avec tout le monde y compris les étrangers. Cette particularité ne le rend pas adapté à la garde.

Historique du Samoyède

Le Samoyède est un chien très ancien qui existe depuis près de 4000 ans pour ainsi dire. Il trouve ses origines dans les régions glaciales de la Sibérie et a évolué auprès du peuple samoyède, des nomades éleveurs de rennes qui avaient besoin de chiens pour tirer les traineaux, guider le bétail et réchauffer leurs maîtres durant la nuit. Doté d’une puissance exemplaire, le Samoyède était capable de chasser des proies imposantes telles que l’ours polaire et avait toutes les capacités requises pour protéger ses humains. On raconte que ce chien est l’une des plus vieilles races canines au monde et aurait des liens de parenté avec le Husky Sibérien et le Malamute d’Alaska. À l’origine, cette race avait un pelage noir. Des changements ont commencé à apparaître au XIXème siècle lorsque l’animal a débarqué au Royaume-Uni. Le Samoyède a joué un rôle dans les plus importantes explorations polaires de l’histoire. Il a accompagné Fridjof Nansen en 1888 lors de la première grande traversée du Groenland. Le chien a également participé à de nombreuses explorations en Antarctique et a été l’un des premiers de son espèce à toucher le sol du Pôle Sud lors du voyage du norvégien Roald Amundsen dans cette région en 1911.

Caractère du Samoyède

Rien que l’expression de son visage donne le ton sur le caractère du Samoyède. À y regarder de plus près, il donne effectivement l’impression de toujours sourire. Ce chien est très amical, toujours joyeux, doux et réellement affectueux. C’est le compagnon rêvé pour les familles qui cherchent un animal de compagnie tranquille et facile à vivre. La personnalité du Samoyède peut sembler en même temps paradoxale, car bien qu’il développe une certaine autonomie, il ne supporte pas la solitude. C’est un chien dépendant de ses maîtres, mais qui ne leur est pas non plus exclusif. Paradoxal comme on l’a dit. En effet, le Samoyède est très confiant en l’homme et reste à l’aise avec tout le monde, raison pour laquelle ce n’est pas le meilleur chien de garde. Il peut même faire sa fête au facteur ou même à son remplaçant qu’il ne connaît pas. Pour dire à quel point il est gentil et d’une douceur angélique. Quant aux enfants, il veillera sur eux et les protègera contre les dangers. Le Samoyède est un animal affectueux et attentionné envers ses jeunes maîtres et s’impose comme un excellent compagnon de jeu.

Besoins du Samoyède

On le voit calme et posé, mais le Samoyède est en vérité une boule d’énergie. Il faut garder en tête que cet animal servait autrefois de chien de traineau et a gardé toute cette vitalité et cette force dans ses gènes. Il a besoin de canaliser son énergie à travers toutes sortes d’activités pour être en bonne santé et surtout heureux. L’idéal est qu’il puisse pratiquer des disciplines de trait comme la pulka, le traineau, le cani-VTT, le kart ou encore le ski-joëring. Sinon, il est également à l’aise dans d’autres disciplines telles que l’obé-rythmée, l’agility ou encore la cani-randonnée. Comme il ressent toujours le besoin de bouger, le Samoyède ne pourra pas pratiquer des disciplines exigeant des positions statiques telles que les expositions canines ou l’obéissance. À défaut de pouvoir lui proposer un de ces sports canins, il devra sortir régulièrement. On ne parle pas que des balades d’hygiène, mais de longues promenades qui lui permettront de se dépenser. On l’aura compris. Le Samoyède ne pourra pas vivre enfermé dans un appartement. Il devra disposer d’une grande maison avec un grand jardin pour son bien-être.

Alimentation du Samoyède

Le Samoyède possède un métabolisme assez particulier, car grâce à ses origines de chien nordique, son corps capte chaque calorie issue de ses repas. Il peut alors être facilement prédisposé à l’obésité s’il ne fait pas assez d’exercices ou lorsqu’il mange en excès. Pour éviter tout problème, il doit bénéficier d’une alimentation saine et équilibrée dans des quantités correctes. S’il consomme des croquettes, une portion quotidienne de 280 à 390 g par jour devra suffire. Quant à l’alimentation ménagère, il est préférable de concocter les repas sur les conseils du vétérinaire.

Santé du Samoyède

Le Samoyède est un chien robuste, mais cela ne l’empêche pas de subir certaines pathologies telles que des maladies neurologiques, des maladies rénales familiales ou encore l’atrophie rétinienne. Les problèmes de peaux sont à surveiller de très près, car ils peuvent être extrêmement nombreux : dépigmentation de la truffe, dermatose, adénite sébacée granulomateuse, alopécie X, syndrome uvéo-cutané canin, etc. Il arrive aussi que le Samoyède soit atteint de dysplasie de la hanche, une maladie canine très courante qui touche l’articulation et qui entraîne des boiteries, des douleurs et même l’arthrose. Par ailleurs, il faut faire attention à la dilatation-torsion de l’estomac qui peut provoquer un décès brutal sans une prise en charge rapide et adéquate.

Quelle assurance pour le Samoyède ?

Le meilleur moyen de préserver son Samoyède de toutes ces maladies est de lui offrir un rigoureux suivi vétérinaire. Sauf que cela peut coûter très cher aux propriétaires s’ils ne souscrivent pas à une assurance santé pour animaux. Cette couverture fonctionne de la même manière qu’une mutuelle pour humain. Son rôle est de rembourser les assurés sur les dépenses en santé de leur animal de compagnie. Le taux de remboursement dépend du type de contrat souscrit et peut atteindre 100% sur les offres premium. Le contrat est à choisir en fonction de l’âge de l’animal et de son état de santé. Les jeunes chiots par exemple n’ont pas besoin d’une assurance premium, car ils sont très peu malades. Les offres d’entrée de gamme feront l’affaire. En revanche, si le chien est âgé, il est préférable d’opter pour une assurance haut de gamme qui rembourse toutes les prestations de soins, que ce soit en cas de maladies ou d’accidents. Un forfait de prévention accompagne le contrat et donne droit à un complément de remboursement sur les actes ne portant pas sur un accident ou une maladie.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers