Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Guide Races de Chiens > Carlin : caractère, besoins, alimentation, santé

Carlin : caractère, besoins, alimentation, santé

Carlin : caractère, besoins, alimentation, santé

Le Carlin est un chien de petite taille de la catégorie des molossoïdes. Avec son museau court et son nez aplati, il affiche un air rigolo qui fait toute sa personnalité. Très populaire en Europe, le Carlin aime la compagnie de son maître, surtout lorsqu’il a la possibilité de mener une vie calme auprès de lui.

Historique du Carlin

D’après la Fédération Cynologique Internationale (FCI), le Carlin est une race de chien qui vient d’Angleterre. Cependant, la race est en réalité d’origine chinoise où on l’a découvert depuis plus de 2000 ans. En effet, le Carlin était un animal privilégié au temps de la Chine impériale. Le Carlin étant comme le chien attitré de l’empereur, aucune autre personne ne pouvait profiter de sa compagnie ni même le toucher. À cette époque-là, le Carlin menait une vie de luxe et possédé même son propre garde du corps. Les seuls spécimens qui étaient susceptibles d’être acquis par le peuple étaient ceux qui ne se prêtaient pas à l’élevage, mais là encore, il fallait payer une fortune pour en avoir un.

C’est grâce à la compagnie hollandaise des Indes orientales que cette race a été exportée en Europe et plus exactement aux Pays-Bas aux XVIème siècle. Il réussit rapidement à séduire la noblesse et à vivre parmi eux en tant qu’animal de compagnie. Néanmoins, lorsque les maisons de noblesse connurent leur déclin, le Carlin tomba lui aussi peu à peu dans l’oubli.

Forte heureusement, des éleveurs ont réussi à sauver la race de l’extinction. Si aujourd’hui le Carlin souffre d’une mauvaise réputation comme quoi ce serait un chien paresseux et vorace, il y a tellement plus à découvrir chez ce chien que ce qu’il laisse paraitre à l’extérieur.

Caractère du Carlin

Contrairement à ce que l’on peut croire, le Carlin est un chien amusant et loin d’être ennuyeux. Ce n’est qu’en vivant à ses côtés quotidiennement que l’on a la possibilité de se faire une idée de son réel caractère. En effet, il parait que c’est un petit chien qui a de l’humour, ce qui va parfaitement bien avec son visage curieux. Avec un Carlin à la maison, on n’a pas le temps de s’ennuyer. D’autre part, le Carlin a aussi un tempérament joueur, et malgré sa petite taille, il aime faire des exercices. En dehors de ses promenades quotidiennes, le Carlin apprécie aussi de rester à la maison au calme et si possible avec son maître. On ne peut pas le qualifier de chien d’appartement bien qu’il soit capable de passer des heures à dormir. D’une humeur changeante, il peut subitement faire preuve de dynamisme surtout lorsque quelque chose éveille sa curiosité.

Le Carlin a un grand cœur, ce qui explique son grand attachement à son maître qui doit également lui rendre son affection. Lorsqu’il sent qu’on ne lui prête pas l’attention qu’il mérite, cela l’affecte beaucoup. En revanche, le Carlin n’est pas agressif et il n’aboie pas beaucoup, si bien qu’il a du mal à annoncer les situations dangereuses.

Besoins du Carlin

Le Carlin a besoin d’un mode de vie calme dans le cadre duquel il sera tout de même en mesure de s’amuser de temps à autre. Il s’adaptera donc très bien à une vie en appartement s’il est en mesure de se dégourdir les jambes au moins une trentaine de minutes tous les jours. Le maître idéal pour le Carlin est une personne qui peut être présente pour lui en permanence, que ce soit une personne qui travaille de chez elle ou une personne à la retraite.

En matière d’entretien, son pelage court n’est pas exigeant. La règle est un brossage par semaine en temps normal et par jour en période de mue.

Alimentation du Carlin

Qu’il s’agisse de croquettes ou de pâtés, l’alimentation du Carlin doit avoir une forte teneur en viande. Elle doit également contenir un peu de légumes et un faible pourcentage de céréales. Pour que l’animal reste en bonne santé, il est important de respecter un certain équilibre alimentaire. En effet, les aliments de mauvaise qualité sont susceptibles de mener à un surpoids. Il convient également de ne pas lui donner sa ration en une seule fois. Il faut la diviser en 3 repas qui lui seront servis à heures fixes.

Santé du Carlin

Le Carlin est sujet à divers problèmes de santé dont la plupart tiennent à ses caractéristiques physiques. C’est notamment le cas des problèmes respiratoires auxquels il est souvent confronté. Effectivement, en raison de son visage plat et court, le Carlin est sujet aux sténoses et au syndrome d’éternuement inversé. Comme le Carlin a de petites jambes alors qu’il a un corps solide, le chien est susceptible de connaitre une dislocation du genou. En outre, l’animal peut aussi contracter des maladies oculaires et cutanées.

Quelle assurance pour le Carlin ?

Lorsqu’un chien est prédisposé à autant de maladies que le Carlin, il convient de disposer d’une assurance santé pour chien et pas n’importe laquelle. Son état de santé aidera le propriétaire à définir les garanties dont il devrait bénéficier. Elles seront donc de plus en plus nombreuses si l’animal présente un état de santé fragile. Pour soigner les diverses pathologies dont les soins sont susceptibles de coûter cher, il est recommandé de prendre une assurance complète, c’est-à-dire, qui rembourse entre 90 et 100 % des dépenses engagées. De cette manière, les traitements et les éventuelles interventions chirurgicales seront pris en charge sans que le propriétaire n’ait à payer une somme élevée.

Par ailleurs, comme tous les animaux de compagnie, les vaccins du Carlin doivent être à jour afin de lui permettre de lutter contre certaines affections transmissibles de chien à chien. Grâce à un forfait prévention adaptée, les vaccins, les traitements antiparasitaires et les autres soins préventifs sont assurés. Pour rechercher la meilleure offre d’assurance pour Carlin, la meilleure méthode est de comparer les propositions. Non seulement il faut tenir compte des tarifs, mais il convient aussi de confronter les conditions d’exécution du contrat et plus exactement les modalités d’indemnisation. Certains contrats paraissent attractifs à première vue, mais cachent des délais de carence trop longs ou des exclusions de garanties sur les maladies du chien.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers