Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Guide du Chien > 6 règles d'or pour éduquer un chien

6 règles d'or pour éduquer un chien

6 règles d'or pour éduquer un chien

Éduquer un chien n’est pas une tâche aisée. Bien au contraire, vous devez y mettre du vôtre, car sans implication et patience de votre part, l’apprentissage est voué à l’échec.

En respectant certaines règles d’or, vous pouvez réussir à transformer votre chien en un animal intelligent, attentif et obéissant qui ne vous causera pas d’ennui dans votre environnement et auprès de votre entourage.

1 - La patience est la mère des vertus

L’éducation d’un chien n’est pas réservée aux personnes impatientes, toujours pressées. Vous devez savoir attendre avec calme pour pouvoir obtenir des résultats. Au fil de l’apprentissage, vous serez surpris de voir à quel point votre animal de compagnie peut vite s’approprier certains ordres et d’autres de façon plus lente. Soyez clément à son égard, car sachez qu’il fait de son mieux pour vous satisfaire. Évitez les techniques d’éducation qui ont recours à la domination, l’humiliation ou pire, la violence. Vous n’obtiendrez rien en vous montrant trop sévère. Au contraire, votre chien deviendra craintif et aura du mal à assimiler vos ordres. Cela retarde aussi l’apprentissage, car l’animal va développer d’autres troubles que vous aurez à gérer en parallèle. Soyez toujours positif et bienveillant envers lui pour instaurer une relation de confiance entre vous. Les chiens ont tendance à être sensibles à l’attitude de leurs maîtres. Si vous êtes en colère, stressé ou négatif, il le ressentira et sera à la fois confus et perdu.

2 - Les récompenses sont toujours les bienvenues

Une éducation canine réussie met particulièrement l’accent sur l’importance des récompenses lorsque votre animal de compagnie adopte un comportement conforme avec ce que vous attendez de lui. Si vous aimez qu’il se couche à vos pieds, qu’il ne fait pas ses besoins dans la maison ou qu’il reste calme, pensez toujours à le récompenser avec une friandise ou à le caresser pour qu’il sache que c’est exactement ce que vous souhaitez. La récompense constitue une excellente manière de l’habituer à reproduire son geste à l’avenir. Si vous restez impassible malgré sa réussite aux épreuves, il ne saura pas qu’il a bien fait et aura un sentiment permanent de vous décevoir.

3 - Apprendre les ordres de base

Avant d’envisager un apprentissage poussé avec votre toutou, vous devez d’abord l’initier à certains ordres de base qui vous seront utiles et pratiques au quotidien. Le rappel reste l’un des plus indispensables. Vous pouvez ainsi faire revenir plus facilement votre animal de compagnie au moment de faire vos promenades ou lorsqu’il est sur le point de faire une bêtise. La station couchée vous permettra également de gérer votre chien par exemple lorsque des personnes viennent à la maison et que vous ne voulez pas qu’il les importune. Par ailleurs, apprenez-lui aussi la station assise pour qu’il soit calme dans certaines situations. Pour qu’il ne fasse pas des comportements allant à l’encontre de ce que vous attendez de lui, vous avez aussi intérêt à lui apprendre le stop.

4 - La régularité est essentielle

Si vous ne faites pas preuve de régularité dans l’éducation de votre toutou, il pourra perdre très rapidement les acquis. Il suffit de quelques jours sans séance pour qu’il se mette à oublier tout ce qu’il a déjà appris. C’est pourquoi il est essentiel de vous montrer constant dans votre apprentissage. De toute façon, cela ne vous demande pas non plus trop de temps. Il suffit de dédier une quinzaine de minutes par jour à votre chien pour organiser vos ateliers ludiques. Vous verrez que cette astuce porte énormément ses fruits.

5 - S’y prendre le plus tôt possible

N’attendez pas non plus que votre chien devienne adulte pour vous mettre à le dresser. Idéalement, l’éducation doit commencer le plus tôt possible à partir de ses deux mois. Vous pouvez l’initier à la propreté pour qu’il ne fasse pas ses besoins dans la maison puis aller progressivement vers des ordres plus compliqués au fil des années. Ne le brusquez pas en lui apprenant trop de choses à la fois, sinon il risque de finir par s’y perdre. Initiez aussi votre animal de compagnie à la hiérarchie, à l’apprentissage des limites ainsi qu’à la sociabilisation.

6 - Rester à l’écoute de son chien

Savoir écouter constitue une règle d’or pour apprendre et enseigner. Parfois, votre toutou ne parvient plus à vous suivre, car il a faim ou soif ou parce qu’il est fatigué. Cela finit par générer un manque de concentration, ce qui est contreproductif dans l’atteinte des résultats escomptés. Vous avez alors intérêt à rester à l’écoute. S’il s’est mis à uriner partout dans la maison, il se peut qu’il veuille vous transmettre un message, car vous lui manquez ou parce que vous n’avez pas pu le sortir pendant un long moment pour qu’il fasse ses besoins. Ne le forcez pas toujours à obéir aux moindres de vos sollicitations. Offrez-lui des pauses de temps à autre et ne vous obstinez pas. Comme on vous le disait, la réussite de l’éducation dépend autant de vous que de lui.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • A quel âge faut-il commencer à dresser son chiot ? A quel âge faut-il commencer à dresser son chiot ? Si vous venez d’adopter un chiot, vous ne devez pas attendre pour commencer son apprentissage. En vous y prenant le plus tôt possible, vous obtiendrez de meilleurs résultats sur le comportement...
  • Comment savoir si son chien est heureux ? Comment savoir si son chien est heureux ? Vous vous inquiétez du bien-être et du bonheur de votre animal à quatre pattes ? Sachez qu’il est aisé de vérifier si votre chien est heureux ou non. Il suffit de vous fier à quelques indices...