Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Guide du Chien > Comment apprendre la propreté à son chiot ?

Comment apprendre la propreté à son chiot ?

Comment apprendre la propreté à son chiot ?

Vous venez d’adopter un chiot et vous souhaitez lui inculquer les bonnes bases pour qu’il évite de faire ses besoins partout dans la maison ?

Sachez que cette démarche nécessitera de la patience de votre part, car votre nouvel animal de compagnie aura besoin de temps pour assimiler les habitudes adéquates à adopter. En apprenant à anticiper ses besoins, vous éviterez les « incidents » malencontreux. Explications.

Les causes de la malpropreté chez le chien

Un chien doit apprendre à être propre le plus tôt possible c’est-à-dire à l’âge de deux mois. Néanmoins, vous devez faire preuve d’une grande patience, car il ne sait réellement être propre qu’entre quatre et six mois. Parfois, les chiens souffrent de malpropreté à cause de différents phénomènes que vous devez d’abord apprendre à connaître. Un mauvais apprentissage est l’une des principales raisons. Pour en attester, il vous suffit d’observer le comportement de votre animal. S’il se met à uriner fréquemment au même endroit, cela signifie qu’il a choisi ce lieu comme « toilettes ». Le second motif de la malpropreté est généralement le déséquilibre de la relation maître/chien. L’animal n’a pas encore compris que vous étiez le maître de la maison et ne dispose d’aucun référent ni repère. Conséquence : il se met à faire ses besoins n’importe où : sur le canapé, sur votre lit, au milieu du salon, etc.

Le chiot se comporte de la sorte, car il a des difficultés dans la gestion d’une situation imposée et ressent de la frustration en votre absence. Pour remédier à cette problématique, vous allez devoir mettre en place des règles strictes. À titre d’exemple, c’est à vous de décider les moments de caresses et de jeux et non à lui. Le canapé et le lit ne sont pas des endroits faits pour lui. Installez-lui un panier et apprenez-lui à y aller. Vous devez aussi éviter qu’il vous suive partout dans la maison comme dans la chambre qui doit idéalement lui rester interdite. Par ailleurs, sachez aussi que la malpropreté peut résulter du stress ou de l’anxiété. Un mal-être qui se manifeste parfois par de la diarrhée et qui peut être dû à l’angoisse de votre absence et de votre départ. Enfin, les maladies comme l’incontinence peuvent aussi être à l’origine d’un comportement malpropre. Dans ce cas, rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire.

Quelles méthodes pour apprendre la propreté à son chiot ?

Apprendre la propreté à un petit chien exige un investissement de votre part, surtout en temps. Votre animal de compagnie aura envie d’uriner à son réveil, après les jeux, après chaque repas et toutes les deux heures environ. Dès qu’il arrive dans la maison, vous devez le sortir toutes les heures soit dans le jardin, soit dans la rue. Il est important qu’il apprenne à délimiter un lieu précis dans son foyer afin qu’il puisse s’accoutumer à votre absence et pour simplifier son initiation. Exprimez des mots courts comme « Besoins » ou « faire pipi » pour qu’il sache ce que vous attendez de lui.

Lorsqu’il s’exécute, n’oubliez jamais de le récompenser pour qu’il comprenne que c’est le geste à faire. Pour éviter les accidents nocturnes, il est conseillé de sortir l’animal le plus tard possible. Dès que c’est fait, ne sollicitez plus l’animal en jouant avec lui par exemple. Il est également préférable de réduire la consommation d’eau la nuit. S’il dîne à 20h00, à partir de 21h00, il ne devrait plus avoir d’eau à sa disposition. Il est aussi important de délimiter l’espace. Prévoyez une boîte de transport, une serviette ou une alèse où il pourra s’installer afin d’éviter qu’il s’aventure dehors et se mette à faire ses besoins partout.

Les erreurs à ne pas commettre dans l'éducation du chiot

Quand on disait que l’apprentissage de la propreté à un chiot nécessite de l’implication de votre part, ce n’était pas des paroles en l’air. Si vous avez oublié de le sortir pendant 16 heures d’affilée et qu’il s’est mis à uriner partout chez vous, c’est vous le fautif et non lui.

Il peut arriver de temps à autre que l’animal « s’oublie » et fasse ses besoins dans la maison. Dans ce genre de cas, ne vous mettez surtout pas à le gronder et encore moins à le frapper. Mettre sa tête dans son urine est totalement prohibée, car c’est contre-productif. Ces gestes violents ne feront que renforcer le caractère craintif de votre chien. De quoi créer un véritable déséquilibre dans votre relation.

Autre geste à ne jamais faire devant lui : nettoyer son pipi en sa présence. Il assimilera ce geste comme un jeu et continuera à faire ses besoins là où il ne faut pas en pensant que vous viendrez nettoyer et donc « jouer » avec lui.

Si vous le surprenez à faire ses besoins devant vous, c’est simple : amenez-le dehors. De cette manière, il ne fera plus pipi dans la maison, mais de façon progressive, il sortira à l’extérieur ou attendra le moment des balades pour le faire.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • A quel âge faut-il commencer à dresser son chiot ? A quel âge faut-il commencer à dresser son chiot ? Si vous venez d’adopter un chiot, vous ne devez pas attendre pour commencer son apprentissage. En vous y prenant le plus tôt possible, vous obtiendrez de meilleurs résultats sur le comportement...
  • Comment savoir si son chien est heureux ? Comment savoir si son chien est heureux ? Vous vous inquiétez du bien-être et du bonheur de votre animal à quatre pattes ? Sachez qu’il est aisé de vérifier si votre chien est heureux ou non. Il suffit de vous fier à quelques indices...