Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Guide du Chien > Pourquoi mon chien perd ses poils ? Est-ce que c'est normal ?

Pourquoi mon chien perd ses poils ? Est-ce que c'est normal ?

Pourquoi mon chien perd ses poils ? Est-ce normal ?

Si votre chien perd ses poils en faible quantité et que le phénomène ne s’accompagne pas d’autres symptômes, cela est normal. En période de mue notamment, il arrive qu’il soit victime d’une chute importante.

En revanche, vous devez être attentif, car il se peut aussi que cette problématique soit due à une maladie ou un déséquilibre et dans ce cadre, vous devez adopter les gestes adéquats pour soigner votre toutou.

Une perte de poils normale chez le chien

L’alopécie chez le chien se manifeste par une perte massive de ses poils. Il est important de savoir distinguer cette maladie de phénomènes physiologiques à l’instar du renouvellement du pelage qui apparaît lorsque le chiot devient adulte. Chez un chien, la pousse du poil s’effectue essentiellement en trois phases à savoir la phase de croissance, celle de transition et celle de repos. Les hormones de croissance provenant du cortex surrénalien et de la glande thyroïde sont à l’origine de la croissance du poil. Ainsi, si l’animal est victime d’un déséquilibre hormonal, il perdra forcément sa toison.

En général, votre toutou se mettra à muer à fréquence de deux fois par an à savoir à l’automne et au printemps. Au cours de ces périodes, il perdra une importante quantité de poils, ce qui est tout à fait normal. La mue est davantage impressionnante lorsqu’il perd ses poils d’hiver au printemps, car le pelage est plus dense en période de froid pour protéger l’animal. À l'autonome, la quantité se veut plus faible. Lorsque ces mues saisonnières interviennent, vous n’avez pas à vous inquiéter, car votre animal doit se débarrasser de ses poils pour s’adapter au changement de température. La perte de poils peut aussi être liée au type de pelage ainsi qu’à la race. Il est admis que les chiens à longue fourrure perdent plus par rapport à ceux à poils ras. L’alimentation ainsi que le mode de vie tiennent également un rôle majeur dans la qualité du pelage.

À quel moment la perte de poils est-elle anormale ? Quelles sont les causes ?

Lorsque la perte de poils est abondante et excessive, vous devez vous inquiéter lorsque le phénomène se produit de façon brutale et entraîne des « trous » dans le pelage de votre toutou, des rougeurs, des irritations, des croûtes ou des saignements. Cette chute peut être provoquée par des mycoses ou des maladies parasitaires. La teigne en est souvent la première responsable. Ce champignon microscopique se nourrit de la kératine du poil et engendre des dépilations sur le dos, la tête ainsi que les cuisses. Aucune démangeaison n’apparaît normalement. En revanche, la gale s’accompagne de démangeaisons et elle est due à un acarien qui attaque les oreilles, les flancs et le haut des membres. On parle de démodécie lorsqu’un acarien connu sous le nom de « Demodex » dépile la zone des yeux et du museau. Cette maladie est rarement urticante et cause des infections. Autre responsable de la perte de poils : la dermatite à piqûres de puces qui est due à la salive des puces et qui est à l’origine d’allergies qui engendrent des grattements excessifs et des pertes impressionnantes de poils.

Bien souvent, l’alopécie est aussi causée par des maladies hormonales à l’instar de l’hypothyroïdie. La peau commence à s’épaissir et à révéler des taches sombres. Il se peut que l’animal soit aussi faible et mou. Gare également au diabète. Souvent due à l’obésité, cette maladie nécessite un accompagnement médical en urgence. Chez les femelles, le kyste ovarien appelé hyperoestrogénisme peut également causer une perte de poils. Chez le mâle, cette maladie se manifeste par une tumeur des testicules.

Il peut aussi arriver que votre toutou subisse des plaques rouges et des dépilations à cause de certains aliments. Votre animal doit toujours bénéficier de nutriments essentiels comme la vitamine A, les protéines et des acides gras polyinsaturés pour rester en forme. Faites aussi attention à certains médicaments qui peuvent être mal tolérés par votre chien et engendrer l’alopécie. Un phénomène pouvant également être dû à certains allergènes comme la poussière, le pollen, les plumes, les moisissures et les herbes. Si l’alopécie résulte d’un trouble souvent bénin, ne négligez pas non plus certaines maladies qui peuvent être graves comme le cancer de la peau.

Quelles solutions contre la chute de poils chez le chien ?

Pour limiter la perte de poils chez votre animal de compagnie, vous devez lui offrir de bons bains de façon régulière. Il est important de brosser le pelage le plus fréquemment possible afin d’éliminer les poils morts et vous assurer que sa peau n’est sujette à aucune maladie.

Par ailleurs, vous devez faire attention à son alimentation qui doit être saine et équilibrée. Des repas avec une bonne teneur en oméga 3 et 6 garantiront un poil beau et vigoureux. Sinon, n’hésitez pas à lui donner des compléments nutritionnels pour favoriser la pousse du poil et le renforcer.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment apprendre la propreté à son chiot ? Comment apprendre la propreté à son chiot ? Vous venez d’adopter un chiot et vous souhaitez lui inculquer les bonnes bases pour qu’il évite de faire ses besoins partout dans la maison ?Comparateur Assurance Chien ! Gratuit et sans...
  • A quel âge faut-il commencer à dresser son chiot ? A quel âge faut-il commencer à dresser son chiot ? Si vous venez d’adopter un chiot, vous ne devez pas attendre pour commencer son apprentissage. En vous y prenant le plus tôt possible, vous obtiendrez de meilleurs résultats sur le comportement...
  • 6 règles d'or pour éduquer un chien 6 règles d'or pour éduquer un chien Éduquer un chien n’est pas une tâche aisée. Bien au contraire, vous devez y mettre du vôtre, car sans implication et patience de votre part, l’apprentissage est voué à...
  • Comment savoir si son chien est heureux ? Comment savoir si son chien est heureux ? Vous vous inquiétez du bien-être et du bonheur de votre animal à quatre pattes ? Sachez qu’il est aisé de vérifier si votre chien est heureux ou non. Il suffit de vous fier à quelques indices...