Vous êtes ici : Conseils sur les chiens et l'assurance > Guide Santé du Chien > Comment savoir si son chien a froid ?

Comment savoir si son chien a froid ?

Comment savoir si son chien a froid ?

De nombreuses personnes pensent depuis leur plus jeune âge que les chiens n’ont jamais froid. C’est faux. S’il est vrai que certaines races sont plus résistantes aux basses températures que d’autres, tous les chiens peuvent quand même avoir froid. Comment savoir si votre chien a froid ? Découvrez les signes indicateurs qui doivent retenir votre attention.

Pourquoi votre chien tremble ?

Le signe le plus visible indiquant que votre chien a froid est le tremblement. Souvent confondu avec un tremblement de stress, il peut toutefois passer inaperçu. Pour différencier les deux, regardez la queue de votre compagnon. Si cette dernière est rabattue entre ses pattes arrière, votre animal est stressé. Si, au contraire, elle est dans une position normale, votre chien a besoin de se réchauffer.

Plus faible que le tremblement quasi continu qui nous rappelle notre façon de grelotter, votre chien peut aussi frissonner ou secouer son pelage et le bout de ses pattes. Ce comportement est très proche du vôtre lorsque vous auriez tendance à secouer légèrement vos épaules tout en frottant vos mains.

Observez votre chien pendant qu’il dort

Lorsqu’un chien joue, il lui arrive de se couvrir la tête avec une couverture ou un coussin. Lorsqu’il fait cela pour dormir et se couvre la tête ou le corps, votre chien a froid. S’il ne dispose pas actuellement de tissus ou couverture pour le faire, la position dans laquelle il s’installe aura toute son importance. Il a pour habitude de s’étendre de toute sa longueur ? En temps normal, il se roule en boule et s’assoupit calmement ? S’il modifie ses habitudes pour se recroqueviller sur lui-même ou qu’il vous semble plus tendu, il sera préférable de lui offrir une couverture plus épaisse ou de rendre son espace plus douillet. Cela lui permettra de se couvrir plus facilement. S’il dort dans un panier posé au sol, placer un tapis sous ce dernier pourra réchauffer votre chien durablement.

Le comportement de votre animal au quotidien

Selon l’âge de votre boule de poils préférée et sa race, son comportement face au froid peut être très variable. En effet, certains chiens ont un avantage et bénéficient d’une couche de sous-poil entre la peau et les poils classiques. Nous pensons ici aux Huskies, aux Chow-Chow ou encore aux Saint-Bernard, entre autres. Mieux protégés, ils ont tendance à mieux résister aux températures négatives. Mais, attention, cela ne signifie pas qu’ils n’ont jamais froid. Les chiens de races sans poil comme les chiens nus du Pérou, du Mexique ou les chiens chinois à crête sont, quant à eux, beaucoup plus sensibles au froid que les autres.

Dans chaque cas, tout changement de comportement de votre animal devra retenir votre attention. Habituellement, il se couche directement au sol et souhaite maintenant grimper sur le canapé ? Il veille à s’assoir sur votre tapis de cuisine quand il préfère généralement le carrelage ? S’il refuse d’aller faire sa promenade ou veut rentrer le plus rapidement possible, quitte à faire ses besoins dans votre maison, il craint certainement le froid extérieur ou la pluie. De la même manière, que ce soit dedans ou dehors, si votre chien s’assoit sur vos pieds, c’est pour éviter le contact avec le sol trop frais. Il peut aussi se mettre à lever une patte, puis l’autre, comme s’il voulait éviter de toucher le sol trop longtemps. Cela arrive souvent en cas de neige, de gel ou si le sol de votre maison est particulièrement frais.

Focus sur l’alimentation de votre chien

Lorsque les températures deviennent plus froides, votre chien aura besoin d’une nourriture plus conséquente ou un peu plus grasse. Cela permettra à son organisme de produire un peu plus de chaleur sans amaigrir votre compagnon pour autant. Nous adoptons instinctivement le même régime alimentaire en nous tournant vers des plats en sauces (bœuf bourguignon, sauté de porc) ou vers des recettes fromagères (raclette, tartiflette ou fondue).

Les signes qui doivent vous faire réagir immédiatement

Lorsque votre chien à froid, si vous ne vous en rendez pas compte et que la situation dure, il risque l’hypothermie. Il est donc bon de savoir que la température normale du chien varie aux alentours de 38 °C. Cependant, en l’absence de thermomètre en permanence dans votre poche, vous devrez être alarmé par quelques signes indiquant que votre chien a froid, trop froid :

  • Sa respiration est beaucoup plus lente et/ou difficile que d’habitude ;
  • Votre chien est moins mobile, dort beaucoup et peine à se réveiller même lorsque vous le touchez.

Si cette situation se présente, couvrez votre chien et frictionnez-le pour stimuler sa circulation sanguine. Cela peut suffire à le revigorer. Par contre, si vous ne constatez aucune amélioration sous 5 à 10 minutes, vous devrez contacter votre vétérinaire sur le champ.

De manière générale, faites confiance à votre instinct. Vous connaissez votre chien mieux que personne, vous connaissez ses habitudes. En cas de doute, partez du principe qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Disposez un tapis sous le panier de votre compagnon, placez un tapis près d’un chauffage, ajoutez une couverture à l’endroit favori de votre chien. Ces petites attentions lui permettront de se réchauffer même si vous ne voyez pas tout de suite qu’il a froid.

 
 

Comparateur Assurance Chien
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Un chien peut-il être touché par la maladie d'Alzheimer ? Un chien peut-il être touché par la maladie d'Alzheimer ? En vieillissant, certains chiens développent des symptômes comme l’altération de l’humeur ou des rapports avec le voisinage, une modification du rythme veille-sommeil, ou encore une confusion...
  • Qu'est-ce que la cystite chez le chien ? Qu'est-ce que la cystite chez le chien ? Équivalente à l’infection urinaire chez l’homme, la cystite canine peut avoir diverses causes. Il est important de diagnostiquer la maladie le plus vite possible pour rendre les traitements...